Médiation au Mali : un sommet de la CEDEAO pour prendre des mesures

Un Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la Cedeao par visioconférence se tiendra le lundi 27 juillet. Objectif : rendre compte de la mission des cinq chefs d’État dont Macky Sall qui étaient à Bamako ce jeudi mais aussi prendre des mesures à même de contribuer à la stabilité du Mali.

Le président en exercice de la CEDEAO faisait le point à l’issue de rencontres avec le pouvoir, le Mouvement du 5 juin (M5-RFP), l’imam Mahmoud Dicko et le Conseil national de la société civile.

Le départ d’IBK, pomme de discorde

« Nous nous réjouissons de constater que tous les acteurs sont soucieux de la nécessité de trouver une solution rapide et définitive à la situation qui prévaut dans le pays », a dit Issoufou non sans préciser que le départ du président Ibrahim Boubacar Keita est non négociable. D’autant qu’il a été élu démocratiquement par le peuple malien.

Une position qui laisse planer le statut-quo vu que le M5 milite pour le contraire.

Sur le même sujet

Leave a Comment