Me El Hadj Diouf : “Je suis Mouride mais je ne serai pas à Touba

Me El Hadj Diouf a révélé ce dimanche au Grand Jury (Rfm) avoir été atteint du coronavirus il y a un mois de cela.

“J’ai été très tôt à l’hôpital (Fann). C’est ce qui m’a sauvé d’ailleurs”, a dit, soulagé, le leader du PTP.

Pourtant il n’a pas eu de malaise, ni toux ni maux de gorge. “Mais je n’avais plus d’appétit, j’avais mal aux jambes”, a-t-il raconté au moment de féliciter les services du professeur Moussa Seydi, qui ont été “extraordinaires, gentils, professionnel”,

“Je l’ai vécu avec dignité, sérénité. Je n’ai jamais été un cas grave. Le message est que nul n’est à l’abri de ce virus. Avant même la décision du gouvernement, notamment l’état d’urgence assorti du couvre-feu, je m’étais confiné.”

“L’erreur du mandat de Macky Sall”

Et de donner sa position sur la tenue d’événements religieux en pleine pandémie : “Je suis Mouride mais je ne serai pas à Touba. La Mecque, c’est le lieu saint de l’Islam par excellence.”

La robe noire est contre l’ouverture des frontières interurbaines. “Si on avait fermé Dakar et Touba, le virus aurait été vaincu depuis longtemps. Mais on a laissé faire. (…) C’est la plus grosse erreur du mandat de Macky Sall.”

Sur le même sujet

Leave a Comment