Me El Hadj Diouf : « Je suis Mouride mais je ne serai pas à Touba

Me El Hadj Diouf a révélé ce dimanche au Grand Jury (Rfm) avoir été atteint du coronavirus il y a un mois de cela.

« J’ai été très tôt à l’hôpital (Fann). C’est ce qui m’a sauvé d’ailleurs », a dit, soulagé, le leader du PTP.

Pourtant il n’a pas eu de malaise, ni toux ni maux de gorge. « Mais je n’avais plus d’appétit, j’avais mal aux jambes », a-t-il raconté au moment de féliciter les services du professeur Moussa Seydi, qui ont été « extraordinaires, gentils, professionnel »,

« Je l’ai vécu avec dignité, sérénité. Je n’ai jamais été un cas grave. Le message est que nul n’est à l’abri de ce virus. Avant même la décision du gouvernement, notamment l’état d’urgence assorti du couvre-feu, je m’étais confiné. »

« L’erreur du mandat de Macky Sall »

Et de donner sa position sur la tenue d’événements religieux en pleine pandémie : « Je suis Mouride mais je ne serai pas à Touba. La Mecque, c’est le lieu saint de l’Islam par excellence. »

La robe noire est contre l’ouverture des frontières interurbaines. « Si on avait fermé Dakar et Touba, le virus aurait été vaincu depuis longtemps. Mais on a laissé faire. (…) C’est la plus grosse erreur du mandat de Macky Sall. »

Sur le même sujet

Leave a Comment