Mbacké : les candidats au Bfem composent sous la pluie

A l’image du premier jour de l’examen du baccalauréat où les candidats avaient composé sous une forte pluie, ceux devant subir, ce lundi 14 septembre, l’examen du Bfem (Brevet de fin d’études moyennes) sont en train de vivre la même situation.

Et ce, pour ne pas dire qu’au moment où ces lignes sont écrites, une forte pluie s’abat sur la ville de Mbacké (Diourbel) alors que les candidats, en salles, se penchent sur les épreuves de français.

Plus de 79 000 candidats composent au niveau national, 1200 jurys.

Sur le même sujet

Leave a Comment