Match amical : le Maroc surclasse le Sénégal

L’équipe nationale de football du Maroc a dompté celle du Sénégal par trois buts à zéro, ce vendredi 9 octobre.

Une huitième victoire en quinze confrontations qui a eu pour cadre le complexe sportif Boulay Abdellah de Rabat.

Près de huit de mois après sa dernière sortie, coach Aliou Cissé, faisant avec les absences de Sadio Mané (Liverpool) et Kalidou Koulibaly (Napes), a dû composer un onze inédit. Avec les premières du gardien Bingourou Kamara (Strasbourg) mais aussi du défenseur Ousseynou Ba (Olympiakos) et de l’attaquant Mame Baba Thiam (Fenerbahçe).

Un jeu haché

Sur le terrain, la première nation africaine au classement FIFA a juste eu le temps de grignoter une action – une déviation d’Ismaila Sarr sur un centre de Saliou Ciss (7e).

L’ouverture du score qui facilite la tâche aux Marocains

Motivé par les relances approximatives des visiteurs, la troisième du défenseur Salif Sané notamment, le Maroc ouvre le score dès la 10e minute. Une passe en retrait d’Achraf Akimi débouche sur un plat du pied de Selim Amallah (1-0).

S’en suivent une barre transversale et un centre-tir bien capté cette fois-ci par le portier de Strasbourg (15e).

Aliou Cissé pète les plombs

Aligné dans l’entrejeu en même temps que le capitaine Idrissa Gana Gueye et Cheikhou Kouyaté, Krépin Diatta tente de fructifier les coups de pied arrêtés. Sans réussite.

S’y greffe une plus grande possession de balle (57 %) qui contraste avec un manque de présence dans le dernier tiers. Ce qui irrite le plus le sélectionneur Aliou Cissé, par contre, ce sont les tacles appuyés des Marocains. Il reçoit un carton jaune pour avoir trop étalé sa colère.  

Peu après le retour des vestiaires (55e), il maintient son 4-3-3 mais fait entrer Sidy Sarr (milieu), Pape Abou Cissé (défenseur) et Boulaye Dia (attaquant).

La paire axiale de l’Olympiakos (Grèce) se forme. Krépin, lui, décale sur le côté gauche. Cela coïncide avec la deuxième opportunité d’Ismaila Sarr : une frappe lointaine, fruit d’un pressing haut (58e).

Côté Lions de l’Atlas, l’attaquant Hakim Ziyech, absent des rangs de son nouveau club, Chelsea, depuis le début de saison, entre en jeu. Le deuxième but signé El Nesyri douche l’élan du Sénégal (71e, 2-0). Rebelotte à la 86e minute (El Arabi, 3-0). Une insolente réussite qui n’a rien à voir avec le montant trouvé par Boulaye (82e). Même si Ismaila Sarr a réduit l’addition sur penalty (3-1, 89e)

La victoire actée, le Maroc se tourne sur son second amical contre la RDC. Tandis que le Sénégal reçoit la Mauritanie ce mardi 13 octobre au stade Lat-Dior de Thiès.

L’équipe : Bingourou Kamara – Saliou Ciss, Salif Sané (Pape Abou Cissé 56e, Ousseynou Ba, Youssouf Sabaly – Idrissa Gana Gueye, Cheikhou Kouyaté (Pape Cheikh Diop 79e), Krépin Diatta (Opa Nguette 85e) – Ismaila Sarr, Famara Diédhiou (Boulaye Dia 56e), Mame Baba Thiam (Sidy Sarr 55e puis Joseph Lopy).

Sur le même sujet

Leave a Comment