Maroc-Sénégal : la liste des Lions de l’Atlas avec Munir El Haddadi

Pour son match amical contre le Sénégal, prévu le 9 octobre, à Rabat, le coach du Maroc, Vahid Halilodzic, a convoqué pour la première fois Munir El Haddadi.

Le gaucher de Séville avait joué 13 minutes avec l’Espagne en septembre 2014 (contre Macédoine :5-1). Il a su profiter des amendements de la FIFA pris en marge de son 70e congrès.

La première exception à l’interdiction générale de changement d’association concernent le cas de joueurs ayant joué pour une association lors d’un match officiel de compétition internationale de jeunes et qu’au moment de ce match il n’avait qu’une seule nationalité. Si le joueur souhaite changer d’association à l’avenir, il doit avant tout ne pas avoir représenter la première association membres au niveau international A en match officiel, ne pas déjà avoir fêté son 21e anniversaire au moment de son dernier match pour la première association et satisfaire à l’une des conditions relatives aux liens réels envers cette nouvelle association membre en termes de famille ou de durée.

La deuxième exception concerne un joueur ayant deux nationalités au moment de son premier match officiel pour une association et ayant représenté cette même association au niveau international A. Si le joueur souhaite changer d’association à l’avenir au profit de sa seconde nationalité, il doit ne pas avoir représenter la première association au niveau international A dans plus de 3 matchs officiels, ne pas déjà avoir fêté son 21e anniversaire au moment de son dernier match pour la première association, attendre un an avant son dernier match officiel au niveau international « A » pour la première association, et ne pas avoir joué au niveau international A en phase finale de compétition continentale ou de Coupe du monde pour la première association.

La troisième exception codifie la jurisprudence existante de la commission des statuts du joueur lorsqu’un nouveau membre de la FIFA est admis et que le joueur qui possède la nationalité du nouveau membre a déjà représenté une autre association à un niveau quelconque. Le joueur sera alors autorisé à changer d’association au profit du nouveau membre s’il satisfait à un ensemble de critères.

La quatrième et dernière exception engage un joueur obtenant de la part de la FIFA l’approbation d’un changement d’association. Si la nouvelle association ne sélectionne pas le joueur après ce changement, il pourra sous certaines conditions demandées exceptionnellement à la FIFA d’être un nouveau éligible pour sa première association.

Sur le même sujet

Leave a Comment