Mali : les mises en garde de Macky Sall

Le président du Sénégal a réagi pour la première fois au coup d’État perpétré mardi 18 août au Mali par les forces militaires, conséquence de la démission d’Ibrahima Boubacar Keita, de son Gouvernement et de l’Assemblée nationale.

‪ »Le coup de force contre un Président démocratiquement élu constitue une violation du protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance. Nous l’avons fermement condamné », a asséné Macky Sall sur sa page Facebook, juste après un sommet extraordinaire par visioconférence, s’alignant sur la Côte d’Ivoire et autres pays de la CEDEAO.

Et de poursuivre : « Il nous faut agir avec responsabilité et célérité afin d’éviter que le Mali ne sombre dans un vide institutionnel et dans une impasse politique ».

Les activités ont repris au Mali où la junte militaire promet d’assurer la transition dans un délai raisonnable avant d’organiser des élections libres et transparentes.

Sur le même sujet

Leave a Comment