L’IGE épingle Aly Haidar

On n’en a pas fini avec les rapports 2016-2019 de l’Inspection générale d’Etat.

Cette fois-ci, c’est l’actuel directeur de l’Agence sénégalaise de reforestation et de la Grande muraille verte (ASERGMV), Haïdar el Aly, qui est épinglé.

Une situation de conflit d’intérêt manifeste selon Libération.

L’Oceanium dont il assurait la présidence a reçu 150 millions FCfa avant son entrée dans le gouvernement.

Les faits remontent au 23 juillet 2013. Les fonds qui proviendraient d’un compte “clando” ouvert par la Direction des Eaux, Forêts et Chasses, étaient destinés à la plantation de mangroves dans le cadre du projet de réhabilitation des écosystèmes.

Sur le même sujet

Leave a Comment