Levée de fonds : Pastef ignore le ministre de l’Intérieur

Le parti Pastef est revenu sur sa collecte de fonds initiée ce samedi tout en ignorant la sortie menaçante du ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diom.

Pour les camarades d’Ousmane Sonko, la première édition du “Nemmeeku Tour” a été un “succès retentissant, surpassant même nos attentes”. Permettant, en seulement quelques heures, de lever 125 millions de francs CFA en donations effectives et plus 81 autres de promesses de donations.

A leurs yeux, les Sénégalais ont compris le vrai sens de leur combat patriotique, qui exige de chacune et chacun d’entre nous un ”don de soi” sincère et profond. “Cela est très prometteur pour l’orientation que nous avons opté de donner à nos rapports individuels et collectifs à l’État, à la chose et aux biens publics”. Autrement, il y a lieu de souligner l’importance, pour un parti bâti et adossé sur l’Éthique, de se conformer à la législation sur les partis politiques ou encore l’exigence de rester autonome, indépendant de tous lobbys et autres sources de financements occultes, nationaux ou étrangers, afin de garder la pureté de la ligne patriotique et toute leur liberté d’action et de décision gouvernementale, une fois au pouvoir.

Le parti a ainsi félicité et encouragé les Sénégalais, d’ici et de la diaspora, qui ont consenti à apporter leur contribution financière au projet commun : bâtir un autre Sénégal. Non sans appeler à rester très mobilisés et à préparer les prochaines campagnes du “Nemmeeku Tour”.

Sur le même sujet

Leave a Comment