Les sages de l’APR valident le transfert d’Idrissa Seck et Cie

Le Conseil national des sages républicains (CNSR) a salué l’élargissement de la mouvance présidentielle à toutes les dynamiques du pays, avec comme perspective le maintien de notre trajectoire vers l’émergence à l’horizon 2035, malgré l’apparition de la Covid 19.

Oumar Sarr, ancien du PDS, et des responsables rewmistes avec à leur tête Idrissa Seck ont dit oui à Macky Sall.

Les sages républicains se félicitent ainsi de l’accueil favorable que la classe politique a réservé à l’appel à l’union sacrée lancé par le  président de la République pour l’intérêt de la Nation.

Se détourner des “pirogues de la mort”

Sur un autre registre, ils regrettent profondément la résurgence du phénomène de l’émigration clandestine. Et appellent les jeunes à se détourner «des pirogues de la mort» pour le choix lucide et citoyen de la participation à l’édification d’une Nation sénégalaise à la croisée des chemins comme les y invite le chef de l’Etat.

Pour eux, à côté de l’amélioration du cadre de vie, la jeunesse, les femmes et les filles constituent de grandes priorités pour le président Macky Sall qui a entrepris d’importantes réformes, avec davantage de possibilités offertes à travers la formation professionnelle, l’apprentissage aux métiers et à l’esprit d’entreprise, l’élargissement du réseau des Centres de formation professionnelle et technique. C’est ainsi que plusieurs mécanismes ont été mis en place. Parmi ces mécanismes figurent la Délégation à l’Entreprenariat Rapide des femmes et des jeunes (DER), l’Office National de Formation Professionnelle (ONFP), le 3FPT (Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique), les ISEP (Institut Supérieur d’Enseignement Professionnel), l’Agence Nationale de la Maison de l’Outil (ANAMO), le Programme des Domaines Agricoles Communautaires (PRODAC), l’Agence Nationale d’Insertion et de Développement Agricole (ANIDA), les agropoles, l’Institut du Pétrole et du Gaz (INPG), etc.

Une manière pour Maham Diallo et ses camarades de dénoncer énergiquement les tentatives de récupération à des fins politiques du phénomène de la migration irrégulière par une opposition aux abois et en manque de propositions pertinentes pour la jeunesse sénégalaise.
                                                                
                                                                         

Sur le même sujet

Leave a Comment