Les agents de la mairie de Keur Massar réclament plus de sécurité

Le personnel municipal de la commune de Keur Massar a déploré ce mercredi le saccage du 26 juillet par des marchands ambulants.

Un acte perpétré avec une « violence inqualifiable » qui convoque l’aspect sécuritaire dans sa globalité.

L’État du Sénégal est ainsi invité à protéger cette municipalité, un de ses démembrements en ce qu’elle exerce une gestion de proximité du service public.

« Nous ne tenons pas à revenir dans ce lieu de travail dépourvu de toute protection au risque cette fois ci de perdre des vies humaines dès lors que certains de nos collègues ont subi des menaces », a mentionné face à la presse le porte-parole du jour, Ibrahima Soly.

Pour ces agents, la sécurité n’a été assurée qu’après le saccage. Avant de replacer ainsi le personnel et l’outil de travail dans une insécurité totale.

C’est d’ailleurs ce qui a emmené des malfaiteurs à cambrioler le magasin de stockage et même d’emporter le reste du matériel mis à l’abri dans une salle le 2 août, vers 13h30.

Sur le même sujet

Leave a Comment