Le SYNPICS condamne le saccage du journal “Les Échos”

Le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication (SYNPICS) a condamné le saccage du siège du journal «Les Échos» par des éléments se réclamant du mouvement Moustarchidine Wal Moustarchidate de Serigne Moustapha Sy.

“Au total, on dénombre sept ordinateurs Machintosh et un poste téléviseur de la rédaction cassés et les bureaux mis hors dusage”, déplore le syndicat qui a pu entrer en contact avec le directeur de publication du Journal Cheikh Omar Ndao qui dit garder sa sérénité malgré cette situation horrible et les pertes énormes qu’il vient de subir.

Bamba Kassé et Cie de marquer toute leur indignation, condamnant sans réserve cet acte inqualifiable, qui dans une République ne saurait rester impunie.

“Dans un communiqué signé par les jeunes du PUR, il est clairement indiqué de l’objet de cette attaque qui heureusement na pas fait mort d’hommes était d’intimider ou de museler la presse sénégalaise. Le Synpics qui sest toujours attaché aux principes de la liberté dexpression condamne avec vigueur ces actes barbares, abjects et dune autre époque. Si cette attaque avait pour but dintimider les femmes et hommes de médias, cest peine perdue. Les journalistes qui ont fait face à des situations beaucoup plus graves continueront à exercer leur travail dinformer”, relèvent-ils tout en invitant le gouvernement à faire arrêter et juger les responsables de ces actes et les éventuels commanditaires de cette attaque, un sacré coup à notre démocratie et à notre liberté d’expression.

Sur le même sujet

Leave a Comment