Le propriétaire de Manchester City s’offre Troyes de Pape Meissa Ba

Buteur contre Sochaux (1-2, 2e journée), ce week-end, l’attaquant Pape Meissa Ba peut envisager la possibilité de se retrouver à Manchester City du jour au lendemain.

Troyes a en effet été vendu à City Football Group Limited, propriété du vice-champion d’Angleterre.

A la tête du club de L2 française depuis 2009, Daniel Masoni déclare : « Je suis heureux que nous ayons pu parvenir à un accord avec le City Football Group et ses représentants, dans des conditions qui permettront au club d’assurer une certaine continuité avec les valeurs qui ont fait la force de l’ESTAC sur les dernières années, et notamment la volonté de travailler avec le tissu économique local. Je remercie également les actionnaires minoritaires qui ont majoritairement oeuvré pour faciliter l’aboutissement de ce dossier. Qu’une telle organisation s’intéresse à l’ESTAC est une fierté, à titre personnel, mais aussi à titre collectif, pour l’ensemble des collaborateurs qui m’accompagnent depuis de nombreuses années.
Je suis fier d’avoir porté ce club pendant plus de onze années, qui auront été très intenses, à la fois personnellement et professionnellement. Je transmets aujourd’hui un club bien ancré dans le monde professionnel, reconnu par ses pairs tant en L1 qu’en L2 et qui dispose d’une assise sportive et financière bien au-delà de ce qu’elles n’étaient lorsque j’ai repris le club alors relégué en championnat National.
Le City Football Group correspond au profil d’investisseur que je souhaitais pour assurer une évolution significative du club, bénéficiant de bases saines et solides si bien économiquement que structurellement. Le profil du repreneur permet aussi de garantir une continuité dans les valeurs qui animent le club et dans son organisation, avec la confiance dans les hommes déjà en place. Le groupe affiche beaucoup de respect vis-à-vis du passé et de ce qu’ont pu apporter mon père, Angel, et moi-même, au football troyen et je leur en suis reconnaissant. Les voyants sont désormais au vert pour que le club puisse franchir un nouveau palier, avec l’ambition de faire de Troyes un club pérenne de l’élite du football français.
Le City Football Group est par ailleurs un acteur majeur du football sur le plan international, qui bénéficie d’un vrai savoir-faire dans la reprise et le développement de clubs de football professionnel. Il connaît également toute l’importance de l’implantation locale des clubs dans lesquels il investit et il s’agit là d’un nouvel atout pour nos partenaires économiques, sponsors et partenaires officiels, mais aussi pour les collectivités qui nous accompagnent. La notoriété du City Football Group est grande et valorisera incontestablement l’environnement du club. 
Je suis également heureux que Troyes et l’Aube puissent être une terre d’accueil pour les ambitions de développement du City Football Group, et que les collectivités aient pu soutenir mon projet. L’arrivée de ce nouvel investisseur devrait permettre à notre territoire de s’exporter davantage, tout en bénéficiant de son rayonnement à l’international.
À l’aboutissement de ce projet, c’est une nouvelle étape, une nouvelle histoire et un nouveau cap qui sera franchi pour l’ESTAC, qui est et qui restera mon club de coeur, le club qui nous aura fait vivre ensemble tant de belles émotions. »

C’est le dixième club dans l’escarcelle des Emiratis après New York City FC (USA), Melbourne City FC (Australie), Yokohama F. Marinos (Japon), Montevideo City Torque (Uruguay), Girona FC (Espagne), Sichuan Jiuniu FC (Chine), Mumbai City FC (Inde) et Lommel SK (Belgique).

Sur le même sujet

Leave a Comment