Le ministre de l’Intérieur place Adji Sarr sous protection policière

L’affaire de viols présumés impliquant le leader du parti Pastef, Ousmane Sonko, n’a pas livré tous ses secrets. Selon L’Obs, la vie de la victime supposée serait en danger. C’est la conviction ferme de ses avocats.

Deux des avocats d’Adji Sarr, Mes El Hadj Diouf et Abdou Dialy Kane, ont fait vendredi le déplacement au ministère de l’intérieur pour en parler avec Antoine Félix Diom.

En réponse, le ministre a placé la présumée victime sous protection policière. Selon ses avocats, depuis l’éclatement de l’affaire, cette dernière subit une pression énorme et reçoit des menaces de mort tous les jours.

Sur le même sujet

Leave a Comment