Lancement d’une université des dirigeants du réseau PAMECAS

La ministre en charge de la Micro-finance et de l’économie solidaire, Zahra Iyane Thiam Diop, a salué lundi à Dakar, l’ouverture au sein du réseau Pamecas d’une université des dirigeants censée renforcer les capacités de management et créer les conditions d’un dialogue permettant d’anticiper les crises.

Intervenant à la cérémonie de lancement de l’Université des dirigeants du Réseau PAMECAS, elle a notamment insisté sur le fait que l’ouverture d’une telle université constituait une première dans le secteur.

‘’C’est une innovation que le réseau Pamecas a voulu introduire dans l’écosystème de la micro-finance. Avec les leçons tirées de la pandémie de Covid-19, nous devons anticiper plusieurs thématiques et difficultés qui peuvent se présenter à nous’’, a expliqué Zahra Iyane Thiam Diop.

Elle a souligné la nécessité de renforcer les échanges sur des thèmes touchant au secteur de la micro-finance en mettant à contribution l’enseignement, la recherche et la formation à travers des écoles d’enseignement supérieur.

Le directeur général de l’UM Pamecas, El Hadji Malick Diop, a de son côté dévoilé les principales missions de l’Université des Dirigeants du réseau Pamecas.

‘’L’Université des Dirigeants vise notamment à renforcer les capacités, créer les conditions d’un dialogue en vue de prévenir les crises de gouvernance, valoriser et reconnaître le bénévolat et le temps donné à la communauté’’, a-t-il notamment expliqué.

Il a rappelé lors de cette rencontre que le réseau compte 665 dirigeants élus dont 252 femmes, soit un ratio de 38%. Selon Diop, cela incite à relever un défi collectif permettant de ‘’conduire une croissance inclusive pour aller plus loin’’.

‘’Nous voulons un réseau plus fédéré dans un climat coopératif apaisé gage d’un développement durable. Nous voulons bâtir une institution plus efficace, plus performante, à la rentabilité plus forte et à l’expertise reconnue, une entité qui adopte et maîtrise les nouveaux modèles flexibles et innovants’’, a-t-il fait savoir.

Il a assuré que ces modèles seront de nature ‘’à favoriser davantage la croissance, la solidité et l’unité sociale dans la mesure sur l’importance pour le réseau de se doter de dirigeants biens formés pour représenter les sociétaires, consolider leur ancrage dans les principes coopératifs et faire face à l’avenir.

Aps

Sur le même sujet

Leave a Comment