Lamine Diack condamné à 4 ans dont 2 ferme, 500 000 euros d’amende

Lamine Diack, 87 ans a été condamné ce mercredi à Paris à 4 ans de prison dont deux ferme et 500 000 euros d’amende.

En résidence surveillée en France depuis 2015, l’ex boss de l’athlétisme mondial est coupable de corruption active et passive, abus de confiance et blanchiment en bande organisée.

Son fils, Pape Massata, absent du procès, a pris 5 ans de prison, 1 million d’euros d’amende et interdiction d’exercer dans le domaine du sport.

Le conseiller de Diack père, Habib Cissé, a quant à lui été condamné à 3 ans dont 2 avec sursis, un an de bracelet électronique, 100 000 d’amende et interdiction de 5 ans d’exercice professionnel d’avocat et dans le monde du sport.

Gabriel Dolet a aussi condamné à 2 ans de prison avec sursis, 144 000 euros d’amende et interdiction d’exercer dans le sport.

Les avocats de Lamine Diack ont promis d’interjeter appel.

Absents durant tout le procès, l’ancien président de la Fédération russe d’athlétisme, Valentin Balakhnitchev, et l’ex entraîneur Alexeï Melnikov, ont été condamnés respectivement à trois et deux ans de prison ferme.

Sur le même sujet

Leave a Comment