Lac de Guiers 2 bat Eumeu Sène sur décision arbitrale

Lac de Guiers 2 a battu Eumeu Sène sur décision arbitrale ce dimanche 4 avril. 4 avertissements contre 3. Le chef de file de l’écurie Walo a ainsi pris sa revanche sur le combat perdu d’avril 2012.

Ce premier gala d’envergure était censé lancer la saison de lutte. Profitant de la levée de l’état d’urgence, depuis le 19 mars, le nombreux public est rentré déçu. Certains sont même partis avant le coup de sifflet final.

Le duel débute à 21h07. Un avertissement est servi à chacun après plus de 5 minutes de balancement de bras. L’arbitre les rappelle au milieu de l’enceinte 7 minutes plus tard. Le public s’impatiente et le manifeste par des huées. Plus encore à la fin du premier quart d’heure.

La reprise sonne vers 21h28. Lac 2 et Eumeu reçoivent un deuxième avertissement pour passivité. Le second lance ensuite un “law” (crochet large) que son adversaire contre à temps. Intervient quelques instants après le troisième avertissement, synonyme de ponction sur le reliquat des lutteurs. Ce qui a poussé Lac 2 à appuyer sur l’accélérateur. Une série de coups, dont l’un à bout portant, du gauche, mène le leader de Tay Shinga chez Ardo (médecin de l’arène).

Le puncheur du Walo revient à la charge sans pour autant gêner son vis-à-vis durant les trois minutes restantes de la deuxième période.

Avant d’entamer les 5 minutes de prolongation, le président du CNG, Bira Sène, et le promoteur Gaston Mbengue quittent la loge pour s’entretenir avec les protagonistes. Le Pikinois reste de marbre, l’ami de Balla Gaye 2 semble expliquer qu’il est dans une posture offensive. La preuve, Eumeu retourne chez Ardo à deux reprises, l’oeil droit amoché. C’est à cet instant que Lac de Guiers 2 a pu gagner un avertissement de plus. Celui de la victoire.

En combat spécial, Diène Kairé de l’écurie Soumbédioune a battu Modou Anta. Celui-ci qui avait les deux mains sur la ceinture de l’adversaire, s’est retrouvé à terre en raison de fausses manœuvres.

Sur le même sujet

Leave a Comment