Koumpentoum : violée, une fillette de 8 ans admise en soins intensifs

Malgré sa criminalisation, le viol fait encore partie des infractions qui se commettent le plus dans ce pays.

Selon L’Obs, un cas de ce crime a été commis à Koumpentoum où la victime a été admise en soins intensifs pour hémorragie provoquée par une déchirure vaginale.

Les faits ont eu lieu à Syl Escale le 21 décembre dernier. Le nommé D. Ndao (19 ans) a profité de l’absence des habitants du village pour appeler la petite, A. K (8 ans), pour lui demander de balayer sa chambre.

Il a d’abord envoyé les deux copines de sa victime à la boutique pour lui acheter du lait en poudre. Ne se souciant de rien, l’élève de CP a obéi aux ordres de D. Ndao. Une fois dans la chambre, il l’a donné un coup de bâton en lui ordonnant de s’allonger sur son lit.

Prise de panique, la petite s’est exécutée. Le mis en cause lui intime l’ordre d’enlever son pagne sous la menace de son bâton. Elle s’exécute et le bonhomme n’hésite pas un instant à abuser d’elle avant que ses deux copines ne reviennent de la boutique.

Comme un crime n’est jamais parfait, ce sont les saignements de la fillette qui alerteront les parents après leur retour au marché hebdomadaire.

Après une plainte au niveau de la Gendarmerie, il a été déféré mercredi devant le procureur de la République, Modou Sokhna Thiam.

Sur le même sujet

Leave a Comment