Kédougou : enquête sur l’esclavage sexuel dans les site d’orpaillage

L’Obs a mené une enquête sur le trafic de femmes dans les sites d’orpaillage de Kédougou à des fins d’exploitation sexuelle.

Là-bas, des femmes et des filles, victimes de ce trafic d’êtres humains, sont achetées et vendues à des prix qui varient entre 1 et 2 millions FCfa. Elles sont principalement originaires de la Guinée, du Nigéria, du Ghana ou de la Côte d’Ivoire. Et logent dans des maisons prises en location par les proxénètes à raison de 400 000 ou 450 000 FCfa le mois. Chaque jour, après des passes interminables, chaque fille de joie verse 200 000 FCfa.

A travers leurs témoignages, on sent un système d’enrôlement bien rodé.

Sur le même sujet

Leave a Comment