Islamophobie : Dacca dit stop à Macron

A Dacca (Bengladesh), plus de 40 000 personnes ont manifesté ce mardi 27 octobre contre les propos polémiques du président français Emmanuel Macron sur les caricatures du Prophète Mohamed.

A l’image des pays du Moyen-Orient, le boycott des produits français est suggéré. Ici, Macron est peint comme un adorateur de Satan, la religion musulmane, le chemin du salut et de la paix intérieure. Rien à voir donc avec les clichés présentés par ses détracteurs. Qui, pour la plupart font le lien avec le terrorisme pour valider des décisions allant à l’encontre de la cohésion sociale.

Cette marche organisée par un parti islamiste local n’a pu arriver à destination : l’ambassade de la France au Bengladesh. Les policiers ont posé des barricades aux alentours.

Sur le même sujet

Leave a Comment