Inondations, PROGEP, départementalisation… : le diagnostic du maire de Keur Massar

Lors de la visite du président Macky Sall à Keur Massar, ce jeudi 17 septembre, le maire s’est réjouit notamment de l’assistance portée à l’endroit des sinistrés – cash transfert de 3 milliards FCfa, soit 100 à 200 000 FCfa par famille – et de la départementalisation de sa commune.

Pour le dernier point, selon Mamadou Moustapha Mbengue, il s’agit de l’aboutissement d’un combat qui s’étale sur des années.

Les bienfaits du PROGEP

Il a aussi rendu hommage aux sapeurs-pompiers et tous ceux qui s’affairent autour du réconfort des sinistrés. Non sans magnifier les effets positifs du projet de gestion des eaux pluviales (PROGEB) qui a pu en même temps régler le problème de l’éclairage et l’accès à certains quartiers à Keur Massar Village et autres.

Pour la suite, une enveloppe de 30 milliards FCfa de la Banque mondiale est déjà disponible pour les phases 2 et 3. En plus des 13 milliards affectés à l’ONAS (Office national de l’Assainissement).

L’édile de Keur Massar avait pourtant alerté les autorités depuis le mois de janvier pour des travaux pré-hivernaux.

Aujourd’hui, dit-il, plus de 100 des 140 quartiers non pris en compte par le programmé décennal ont été inondés.

Les plus touchés sont Darou Rahmane, Camille Basse, Aladji Pathé, l’Unité 1 à 3 des Parcelles Assainies. Soit 2985 familles dont 29 recasées (271 personnes), 60 hectares, 58 quartiers, 3 postes de santé…

Sur le même sujet

Leave a Comment