Hambourg : les premiers mots de Daniel Thioune

Ancien entraîneur du VfL Osnabrück, VfB Lübeck et Rot Weiss Ahlen, Daniel Thioune, 45 ans, est devenu le premier entraîneur noir à diriger une équipe professionnelle en Allemagne : Hambourg en l’occurrence. Un club de D2. Lors d’une conférence de presse organisée ce lundi après-midi, le Sénégalais d’origine a soutenu que le temps de l’action a commencé. Extraits.

“Je suis ambitieux”

C’est un grand jour pour moi. Je suis très heureux de pouvoir m’asseoir ici. Je remercie le VfL Osnabrück d’avoir rendu cette étape possible. C’est une tâche passionnante, un défi et une énorme opportunité. Je suis reconnaissant de pouvoir profiter de cette confiance et j’attends avec impatience. Il y a eu de bonnes discussions avec Jonas Boldt (directeur sportif) ces derniers jours au cours desquelles on m’a montré où le HSV pouvait aller. C’est un projet passionnant avec des joueurs passionnants. Je suis quelqu’un qui veut aller de l’avant, qui est ambitieux et qui a aussi un certain degré d’humilité.”

“C’est à moi de développer ce potentiel”

“J’ai travaillé intensément avec le HSV ces derniers jours. Il est évident qu’il y a un potentiel dans cette équipe. Et pas seulement avec les jeunes joueurs. De nombreux joueurs sont encore en mesure de passer à l’étape suivante. Je pense que je rencontrerai une équipe qui a la volonté de franchir cette prochaine étape. C’est à moi de développer ce potentiel. Par conséquent, l’environnement actuel me convient. Parce que si vous êtes autorisé à développer quoi que ce soit, personne n’est satisfait de votre situation.”

“Je suis un peu plus footballeur que coach”

“Nous essayons de faire progresser tout le monde. Cela inclut à la fois l’empathie et l’expertise, et à la fin, c’est à moi de déclencher quelque chose sur les joueurs. Les garçons veulent être sur le terrain et gagner des matchs de football. Je partage totalement cette attitude. A cet égard, je suis un peu plus footballeur que coach. Les garçons doivent être disposés à agir avec passion.”

“Tout le monde est motivé”

“Un certain niveau d’humilité est approprié. Lorsque vous parlez d’objectifs, vous ne vous contentez pas de les atteindre en parlant. Vous pouvez en vouloir tellement, à la fin, vous devez le faire. J’ai eu de nombreuses conversations avec les responsables et aussi avec les joueurs et tout le monde ici est tellement intrinsèquement motivé à vouloir en faire plus. Ce sera l’approche.”

Sur le même sujet

Leave a Comment