Gianni Infantino : “L’Afrique a besoin de réunir ses forces plutôt que de se disperser”

En tournée africaine pour suivre l’état des projets de développement, le président de la FIFA était aussi porteur d’un message d’unité.

“L’Afrique a besoin de réunir ses forces plutôt que de se disperser ; de travailler en amont pour projeter le football africain au sommet mondial”, a soufflé Gianni Infantino en marge de l’étape de Dakar.

La Confédération africaine de football est à un tournant décisif avec l’élection présidentielle du 12 mars, au Maroc. Me Augustin Senghor, patron de la FSF, fait partie des prétendants au poste.

Il a d’ailleurs accueilli ce dernier, mercredi, à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass, avant d’être reçu par Macky Sall.

“On a discuté avec le président. Il y a le talent, la patience. En dehors des investissements qui vont arriver. Il faut coordonner tout cela. Et pour cela, il faut  que le football africain travaille dans l’unité. La FIFA va être aux cotés  du football africain.”

Et de revenir sur les raisons de sa visite : “C’est toujours un plaisir d’être au Sénégal, plus précisément à Dakar. Ces jours-ci, j’ai effectué un petit voyage en Afrique. Et pour moi, c’est avec cet esprit que je suis venu rendre visite à la Fédération sénégalaise de foot. On connaît quelques sénégalais du côté de Zurich dont notre secrétaire générale Fatma Samoura. Donc on sait très bien ce qui se passe ici. Le Sénégal, c’est un pays de football, de légendes qui ont contribué à écrire des pages incroyables de notre sport. Pas seulement en Afrique mais dans le monde entier. Et c’est pour cela que je me réjouis toujours d’être là et de pouvoir discuter, voir comment les projets qu’on a commencés à mettre en place en termes de formation, de développement insfrastructurel, se poursuivent. En tant que président de la FIFA, je me réjouis d’avoir eu quelques conversations avec Augustin Senghor, son équipe et aussi le président Macky Sall.”

Sur le même sujet

Leave a Comment