Gestion Covid-19, déclaration de patrimoine, Touba… : les vérités de Cheikh Abdou Mbacké Gaindé Fatma

Ministre-conseiller et responsable apériste à Touba, Cheikh Abdou Mbacké Gaindé Fatma était à Darou Marnane ce mercredi pour rendre visite à Serigne Mbacké Daba Sarr, Khalife de Serigne Abdourahmane Mbacké. Qu’il présente comme un éminent guide qui a beaucoup prié pour le président Macky  Sall avant qu’il n’accède au pouvoir. Une occasion pour donner sa « modeste contribution » aux travaux qu’il a entamés dans la localité.

« C’est d’abord le fils, le neveu, le talibé qui a rendu visite à son père, son marabout. A Touba, nous sommes tous des talibés. Nous mettons en avant cela pour raffermir les liens entre personnalités et demander de prier pour la réussite du chef de l’Etat », a-t-il dit avant de rassurer sur la situation du parti au pouvoir dans la cité religieuse.

A ses yeux, il n’y a plus eu de rencontre parce qu’on est en période de confinement dû à la Covid-19. A part celle du 5 juillet dernier, un Set-Setal (journée de nettoyage) ayant réuni les responsables du parti.

« Le Sénégal a besoin de l’énergie de tous ses fils pour la relance économique »

« Mon statut social ne me permet pas d’entretenir une animosité avec qui que ce soit. Je tends la main à tout le monde de manière naturelle, en rassemblant au maximum la famille politique. Si on n’est pas uni, on ne peut élargir au-delà de la famille naturelle du président. Qui a besoin de l’appui de tout le peuple, une forte majorité sociologique, pour réussir le défi. Le Sénégal a besoin de l’énergie de tous ses fils pour la relance économique et pour que nous puissions aller de l’avant, plus qu’avant cette pandémie.  

Interrogé sur l’exclusion du parti d’un responsable local, Moustapha Cissé Lo, auteur de propos injurieux envers ses camarades, Cheikh Abdou Mbacké Gaindé Fatma déclare : « On a une responsabilité que nous assumons : c’est l’animation du parti, de rester unis, forts, autour du président de la République. C’est moins par rapport à une quelconque personne ou une situation donnée. Mon devoir est d’assumer pleinement ses responsabilités. »

« Il n’y a rien qui oblige le président à faire sa déclaration de patrimoine »

Pour ce qui est de la déclaration de patrimoine de Macky Sall exigée par l’opposition, il précise que c’est déjà fait depuis en 2012.

« Il en fera une autre au sortir de son magistère. Il n’y a rien qu’il l’oblige à le faire pour le second mandat. C’est comme les ministres qui sont déjà là. Et le fait qu’il oblige tout le monde à le faire montre du souci pour la transparence dans la gestion publique », tranche-t-il.

Le ministre-conseiller rejette toute projection sur la mairie de Touba ou des ambitions présidentielles. « Mon projet est de soutenir le président, je ne me projette pas au-delà de son mandat. Ce qui est important pour nous, c’est une très forte mobilisation, que nous puissions l’aider à relever les défis qui l’attendent. On est parti d’un taux de croissance de 6 à 1,5%. On doit retrousser les manches, rester en bloc et ne pas nous laisser distraire par des questions politiciennes. »

« Le masque est la principale arme contre le coronavirus »

S’agissant de la présence de la Covid-19 à Touba, le responsable apériste constate que les cas ont diminué depuis deux semaines. Avant de prier que cette phase descendante continue.

Pour lui, les chiffres ont donné raison au gouvernement du Sénégal. Car au niveau mondial, on est à un taux de létalité de 7%, 2,5% en Afrique, 1% au Sénégal. Il trouve que les craintes d’un rebond avec la réouverture des classes se sont dissipées. Même si Dakar pose problème avec plus de 6000 cas. A l’en croire, avec la levée de certaines restrictions, les gens ont tendance à se dire que la maladie n’existe plus. Or, le masque est la principale arme contre le coronavirus : « il faut rester vigilent ».

Pour le Magal, le marabout apprend que le Comité d’organisation est à l’écoute du Khalife des Mourides Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Même si, en interne, ils se préparent pour ne pas être surpris.

Sur le même sujet

Leave a Comment