Gadiaga : ce qu’on sait de l’ingénieur canadien décédé

L’ingénieur canadien, Michael Gunning, qui a succombé de ses blessures lors de l’explosion du puits de gaz de Gadiaga, désespérément de débrancher les fils d’un groupe électrogène pour limiter les dégâts.

Malheureusement, informe Libération, il est décédé à l’hôpital Principal de Dakar où il était hospitalisé suite à ses brûlures au 3e degré lors de l’incendie.

Le défunt ingénieur laisse derrière lui cinq enfants et une épouse, de nationalité sénégalaise, cadre à la Petrosen.

Michael Gunning n’était pas couvert par son employeur, car il a été recruté directement par Rogers Beall, PDG d’Africa Fortesa. En effet, ses frais d’hospitalisation ont été pris en charge par l’assurance de son épouse. C’est Mary Teuw Niane, PCA de Petrosen, qui est intervenu personnellement auprès du directeur de l’hôpital Principal de Dakar. Il était prévu que Gunning soit évacué au Maroc mardi prochain, toujours aux frais de sa femme.

Plus bizarre, aucune enquête n’a été ouverte jusqu’ici pour situer les responsabilités et évaluer les risques de pollution.

Sur le même sujet

Leave a Comment