Faux billets saisis à Gibraltar : des aveux détonants

L’affaire de faux monnayage d’un montant de 2 milliards FCfa est loin de connaître son épilogue.

Les six suspects sont passés aux aveux devant les enquêteurs de la police. Ils auraient reconnu les faits avec force détails. F. Seck, commerçante domiciliée à Touba, confie : «Il y avait 2 milliards. Je jouais le rôle d’intermédiaire, mon cousin M. D. Mbacké est le principal instigateur. C’est lui qui détenait les faux billets de banque de couleur noire. On s’était donné rendez-vous à Dakar, plus précisément à Ouakam.»

Le concerné a reconnu avoir pris des risques pour sa cousine.

M. Touré embraye : “J’ai ramassé les sacs contenant les faux billets dans un chantier du TER (Train express régional)”. M. M. Ndiaye, lui, dit qu’il voulait juste gagner un peu d’argent. Là où M. Diop qui présente comme un intermédiaire a sollicité la clémence de la justice.

Libération

Sur le même sujet

Leave a Comment