Émigration clandestine : Macky présente ses condoléances et se fait lyncher sur la toile

Macky Sall a dit son mot à propos de l’explosion mortelle, en haute mer, du moteur d’une pirogue qui transportait des candidats à l’émigration clandestine.

“En cette douloureuse circonstance, je présente, au nom de la Nation et au mien propre, mes condoléances émues aux familles éplorées. Toutes les dispositions seront prises par le gouvernement pour les aider à surmonter cette dure épreuve”, a posté le chef de l’État ce dimanche nuit.

Un commentaire qui n’est pas passé inaperçu. Beaucoup en ont profité pour déplorer sa politique d’emploi des jeunes.

“La jeunesse souffre, un peu d’humanisme”

“Vous êtes le seul responsable des jeunes sans travail alors qu’ils devaient satisfaire des besoins”, s’étrangle un internaute. “La jeunesse souffre, un peu d’humanisme s’il vous plaît”, lance un autre.

“Macky, il est grand temps d’évaluer les politiques publiques liées à l’emploi et à l’employabilité des jeunes. Je vous propose d’organiser un forum dans toutes les régions afin de recenser les manquements, et surtout d’adapter vos politiques aux réalités de chaque zone”, martèle son suivant.

“Voilà le résultat de l’émergence que vous prônez depuis des années”

“Voilà le résultat de l’émergence que vous prônez depuis des années”, résumé un des frustrés.

La Marine nationale a arrêté au total 162 candidats. La première pirogue a été interceptée par le patrouilleur «Ferlo», à une cinquantaine de kilomètres au large de Dakar avec 111 migrants clandestins, tous des hommes et plusieurs mineurs.

Quant à la seconde pirogue, elle a été interceptée aux environs de 9 h, par un patrouilleur espagnol qui se trouvait dans la zone, à 80 km au large de Mbour, suite à un incendie qui s’est déclaré dans la pirogue. 51 rescapés sont acheminés à la base navale.

Sur le même sujet

Leave a Comment