Émigration clandestine : Abdoul Mbaye plaide pour des réponses structurelles et durables

La vague de l’émigration clandestine a emporté ces derniers jours plus de 400 personnes. Une dizaine selon le gouvernement. Ce qui a poussé des internautes à inviter à un deuil national.

Pour Abdoul Mbaye, face à ce drame sans nom, décréter un deuil national  virtuel est sans doute une bonne chose, un moyen pour attirer l’attention, sensibiliser, partager une douleur, exprimer notre sympathie et enfin prier pour ceux qui nous ont quittés. Cependant, nuance le leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail, cela restera insuffisant en raison de l’ampleur du désespoir et de l’absence de perspectives meilleures chez une jeunesse désespérée.

“Les véritables réponses doivent être structurelles réalistes et durables. Le temps est venu pour les dirigeants de ce pays de changer radicalement de paradigmes. L’espoir peut exister et doit venir de politiques économiques et sociales qui prennent en compte l’aspiration des jeunes notamment à un mieux-être légitime et réalisable. La redéfinition des priorités dans ce pays ne peut plus attendre”, a insisté l’ancien Premier ministre.

Sur le même sujet

Leave a Comment