Élu président de la LSFP, Djibril Wade plaide pour un nouveau type de club sénégalais

Unique candidat au poste de  président de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) après le retrait de Babacar Ndiaye (Teungueth FC), Mouhamed Djbril Wade a été plébiscité ce mercredi 4 août. 29 voix pour autant de suffrages exprimés.

Djibril Wade considère que son mandat de 4 ans devrait marquer une ouverture vers un secteur d’activités économiques, culturelles et sportives, le rapprochement avec les autres Ligues de foot pro de l’Afrique et du monde. “Notre objectif sera de tendre vers la naissance d’un type nouveau de club sénégalais, avec plus de professionnalisme et de résilience’, a-t-il poursuivi, promettant de procéder, dans les jours à venir, à une série de rencontres avec les acteurs.

Le patron de NGB reconnaît qu’il s’agit d’un vaste chantier, un challenge de voir, un jour, un club sénégalais remporter une compétition CAF de clubs. “Cela passe par une mobilisation de toutes les compétences, les ressources au sein de la famille du football sénégalais. Nous y arriverons dans l’unité et dans la concordance”, a-t-il prédit.

“Le football local est à la croisée des chemins. Il mérite de la part des autorités plus de soutien, plus d’autonomie, plus d’attention et plus de considération par la presse – le meilleur baromètre de la santé globale de notre football.” À ses yeux, le temps est venu, avec cette nouvelle ère qui s’ouvre, de faire une évaluation de son évolution, une réforme structurelle de nos clubs, de l’administration, de nos rapports avec les grandes composantes de la famille du football sénégalais.

Il a terminé son speech par un hommage à son prédécesseur Saer Seck pour le travail abattu ces 9 dernières années au prix de multiples sacrifices.

Sur le même sujet

Leave a Comment