Élections FSF : Vélingara officialise son soutien à Mady Touré

Mady Touré continue de sillonner les artères du pays pour convoiter le suffrage des clubs dans le cadre de la prochaine élection de la présidence de la Fédération sénégalaise de football (FSF).

Après son passage à Tamba, il a rencontré les clubs de Vélingara dans la soirée du vendredi 9 juillet, au centre touristique de la localité. Les acteurs sportifs par la voix d’Omar Sow, président de district de Vélingara, ont tenu à clarifier leur position tout en déplorant certaines informations relayées dans la presse.

“Choisir à notre place, c’est insulter notre intelligence”

« Comment ne pas recevoir le président Mady Touré qui est sérieux, respectueux et soucieux du devenir du football sénégalais. Choisir à notre place, c’est insulter notre intelligence », a tonné M. Sow.

Il poursuit en s’adressant à Mady Touré : « Vous avez parlé avec passion et nous avons suivi votre exposé avec intérêt. Nous sommes de tout cœur avec vous tant au niveau national qu’international. On voudrait vous rassurer que nous sommes avec vous. On n’a pas besoin d’aller à Kolda, on va vous soutenir. »

Même son de cloche pour Moussa Niang, président de Kawral Vélingara. « Nous sommes fiers de vous accueillir ici. En voyant les correspondants de GF, on voit que vous êtes intéressés par le football. Nos préoccupations sont dans votre programme. Votre conférence nous la trouvons bonne. Le problème ici c’est le transport. Aussi, dans la mesure du possible, nous voulons une discrimination positive en rénovant notre stade départemental. »

Pour rappel, les clubs de Vélingara sont affiliés à la ligue de Kolda. Cette dernière a accueilli l’exposé de Mady Touré ce vendredi matin en l’absence de Yaya Baldé, président de la Ligue.

Mady Touré a dédramatisé les coups bas en attestant qu’il accepte la position de Yaya Baldé même si ce n’est pas catholique de ne pas assister à la rencontre.

« Il restera mon frère et je respecte sa position. Je suis une personne ouverte. Mais en tant que gentleman, il devait être là pour écouter mon programme », a fait savoir le patron de Génération Foot qui n’a pas manqué de répéter que le football a un grand pouvoir de stabilité et d’intégration sociale.

L’homme qui veut succéder à Augustin Senghor a par la suite pris la direction de Sédhiou.

Sur le même sujet

Leave a Comment