Élections FSF : le député-maire déroule le tapis rouge à Mady Touré

Mady Touré a préféré consulter sa base avant de donner son accord final à propos du consensus autour de Me Augustin Senghor, candidat à la présidence de la Fédération sénégalaise de football (FSF).

Le candidat du Renouveau du football sénégalais poursuit ainsi sa campagne. Après les étapes de l’Est et du Sud du pays, le directoire de campagne est depuis ce vendredi matin dans la région de Matam. Ici, le curseur est mis sur le comportement du président de la Ligue de Matam qui aurait demandé aux présidents de clubs de ne pas participer à la rencontre avec Mady Touré.

“Des voix se sont élevées pour condamner ce comportement indigne dans un terroir qui a toujours incarné des valeurs cardinales comme l’hospitalité”, regrette-t-on dans un communiqué.

Le boss de Génération Foot a tout de même été reçu par certains de ses collègues “soucieux de développer le football dans leur région et au Sénégal”. En plus du député-maire de Matam.

Mamadou Mory Diaw est en effet un ancien pensionnaire d’un club de rugby français, Racing Club de Paris. Il est le père de l’actuel gardien de but de Lausanne (Suisse), Mory Diaw, qui a passé plus de dix ans au Paris Saint Germain. “Après avoir fait les éloges du candidat Mady Touré, il lui a offert un ballon avec lequel jouait le club de la capitale française”, indique-t-on.

L’Assemblée générale est programmée le 7 août, au King Fahd Palace. Saer Seck et Mbaye Diouf Dia se sont rangé derrière Me Senghor pour un quatrième mandat. Mady Touré donnera sa réponse au plus tard le 30 juillet.

Sur le même sujet

Leave a Comment