Diouf Sarr fait le point sur la maladie des pêcheurs

Aucun nouveau cas de la malade dermatologique dite maladie des pêcheurs n’a été enregistré depuis le 2 décembre dernier. C’est ce qu’a fait savoir le ministère de la Santé ce jeudi matin.

Le phénomène a touché près de 600 pêcheurs. De Thiaroye (Dakar) à Poponguine (Thiès) en passant par Saint-Louis. « Tous les cas sont guéris. Aucun cas secondaire n’a été observé chez les familles de pêcheurs », a rassuré Abdoulaye Diouf Sarr.

En effet, des prélèvements sont arrivés à l’Institut Français de recherche pour l’Exploitation de la Mer (IFREMER) de Nantes, en France, le 2 décembre. Les premiers résultats ont montré la présence d’une espèce d’algues non connue pour produire des toxines. Ainsi, a relevé le ministre, il ne reste au laboratoire qu’à tenter une analyse non-ciblée qui n’a pas de garantie de succès et peut prendre beaucoup de temps.

« A ce stade de la recherche étiologique, aucune piste ne peut être écartée même si la cause la plus plausible causant cette dermite irritative de contact reste les toxiques y compris les toxines sécrétées par certaines algues », a-t-il poursuivi.

Sur le même sujet

Leave a Comment