Diass : il avait imité les signatures du maire et vendu des terrains d’autrui

O. Seck va repasser devant le juge du tribunal des flagrants délits de Mbour à cause de l’absence de la partie civile civile lors de la première audience.

Selon Le Quotidien, le prévenu est attrait devant la barre par le nouveau maire de Diass, Cheikh T. Diouf, dont il a imité la signature pour obtenir des documents administratifs et plusieurs autres personnes à qui il avait vendu des Parcelles appartenant à autrui.

Le pot aux roses a été découvert suite à la vente de 4 parcelles à 500 mille francs Cfa à Mme Angèle Niane. Pour mieux convaincre sa cliente, il lui a remis de faux actes administratifs sur 8 terrains. La famille, sentant sur le prix était abordable, n’a pas hésité par le biais de Clément Niane d’acheter 2 parcelles pour une valeur de 800 mille francs. Une pratique devenue courante dans certaines communes du département de Mbour.

Sur le même sujet

Leave a Comment