Deuxième vague : le remède de Diouf Sarr

Avant l’annonce, ce samedi, des 100 cas quotidiens – le record de ces trois dernières semaines – le ministre de la Santé a encore insisté sur le respect des gestes barrières, comme le stipule l’arrêté qui court jusqu’au 5 janvier 2021.

L’enjeu, selon Abdoulaye Diouf Sarr, c’est de freiner ce rebond qui pourrait amener les autorités à décréter un couvre-feu. “Nous ne sommes pas à l’abri d’une deuxième vague qui serait dure pour notre économie.”

Sur ce, il a salué le geste du ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diom, pour faire respecter du port de masque de protection dans les moyens de transports et ailleurs. Des réunions sont d’ailleurs prévues à partir de la semaine prochaine avec leur collègue des Transporrs terrestres, Mansour Faye, en vue d’évaluer la situation.

Diouf Sarr a aussi appelé la population à la mobilisation pour freiner la progression du virus afin d’éviter de prendre des mesures contraignantes. Il a pour finir incité le personnel de santé à poursuivre la lutte.

Sur le même sujet

Leave a Comment