Covid-19 : Macky Sall appelle à une mobilisation nationale

Le Conseil des ministres de ce mercredi 13 janvier s’est tenu via visioconférence. Un retour à cette méthode pour rester dans le strict respect des mesures barrières.

Dans son allocution, le président a mis l’accent sur la “gravité de la situation”. 198 tests ont été confirmés positifs, 119 guéris, 38 cas graves et 9 décès.

A ses yeux, c’est cette propagation exponentielle, la sévérité et la gravité de la maladie, au regard des capacités et conseils des experts de notre système sanitaire, qui l’a amené à décréter l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu sur l’étendue des régions les plus touchées : Dakar et Thiès.

Retour de la prise en charge à domicile

Macky Sall a ainsi insisté sur la mobilisation nationale 24h/24 pour sensibiliser les populations sur l’impératif de respecter les gestes barrières et les protocoles sanitaires ; réguler les horaires d’ouverture et de fermeture des marchés ; réadapter le fonctionnement des établissements de santé (hôpitaux, centres de santé etc.) ; déployer avec le SAMU national, des dispositifs préventifs et pragmatiques de prise en charge à domicile ; surveiller une éventuelle mutation du virus et contrôler davantage les entrées au niveau de nos frontières.

Dans la même lancée, il a pointé la nécessité d’accélérer la mise en œuvre urgente de la stratégie nationale de vaccination, dotée d’un budget conséquent. Non sans inviter le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, à poursuivre la décentralisation effective et rapide dans les régions du SAMU. Les moyens logistiques et les ressources humaines et financières de cette structure névralgique, devant être renforcés sans délai.

Sur un autre registre, le conseil a adopté le projet de décret portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du Conseil national pour l’Insertion et l’Emploi des jeunes (CNIEJ).

Sur le même sujet

Leave a Comment