Covid-19 : les mesures prises dans le sous secteur des transports terrestres

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a pris ce jeudi 7 janvier un arrêté portant sur les mesures prises dans le sous secteur des transports terrestres pour freiner la progression de la deuxième vague de contamination.

220 cas positifs et 5 décès ont été enregistrés rien qu’en 24 heures.

Face à la presse, Mansour Faye a annoncé la réduction du nombre de places autorisées dans les moyens de transport public comme privé.

Par exemple, un bus de Dakar Dem Dikk ne va pas prendre plus 80 passagers au lieu de 110 habituellement. 40 au lieu de 50 pour les “Tata”.

Dans les véhicules type “Ndiaga Ndiaye” ou “Car rapide”, la place debout est formellement suspendue. S’y greffent les dispositions sanitaires, à savoir la distanciation sociale et le lavage des mains dans les gares, le port de masque dans les bus.

Sur le même sujet

Leave a Comment