Covid-19 : l’anosmie et l’agueusie, ces nouveaux signes évocateurs

Au tout début, la fièvre et les troubles respiratoires (toux) étaient les signes évocateurs du nouveau coronavirus.

Pr Moussa Seydi a décelé d’autres signes divers et variés. Ceux ayant attiré son attention sont l’anosmie (perte de l’odorat) et l’agueusie (perte du goût).

Pis, dans plus de 50% des cas, les patients sont infectés. Le chef de service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Fann incite ainsi ceux qui présentent ces signes à s’auto-isoler et prévenir la cellule d’alerte.

Parlant des séquelles, respiratoires notamment, il a invité les guéris à respecter les rendez-vous.

Pr Seydi a présenté une nouvelle étude basée sur 838 patients, dont les 727 sont âgés de plus de 12 ans.

« L’Etat économise des milliards »

La durée médiane d’hospitalisation des malades traités à base d’hydroxychloroquine est passée de 10,5 à 10 jours. 12 jours si le patient n’a pas suivi le traitement indiqué.

Pour l’épidémiologiste, la réduction de la durée d’hospitalisation impacte sur le psychisme du patient et sur l’économie. Avec deux jours de moins, l’Etat économise des milliards.

En outre, la prévalence des effets secondaires est située entre 2 et 3%. Tous les patients qui ont pris l’hydroxychloroquine à un stade précoce n’ont pas eu de complication. Aucun décès n’est signalé en plus.

Sur le même sujet

Leave a Comment