Covid-19 et vaccin russe : le Sénégal entre prudence et préjugé favorable

Le porte-parole du ministère de la Santé et directeur de la Prévention a abordé “Spoutnik V”, le premier vaccin contre la Covid-19 annoncé du côté de la Russie et dont la mise en circulation est projetée au 1er janvier 2021.

« Etant habitué aux vaccins, on fait la part des choses. Avant de sauter, on essaye de voir les tenants et les aboutissants. Il faut qu’il y ait innocuité, efficacité, qu’il soit homologué par l’OMS (Organisation mondiale de la santé), qu’il passe toutes les phases requises », a développé Dr El Hadj Mamadou Ndiaye ce dimanche dans l’émission Grand Jury (Rfm).

Pour lui, il y a beaucoup d’inconnus. « La Russie a communiqué tardivement là-dessus. On est obligé d’être prudent même si je leur donnerai un préjugé favorable. Car les Russes ne badinent pas avec leur Armée. »

Sur le même sujet

Leave a Comment