Covid-19 et phase critique : l’alerte du Dr Corinne Tchania

La présidente de l’Association sénégalaise des médecins urgentistes a mis le doigt sur leur rôle dans la lutte contre la Covid-19.

Dr Corinne Tchania prend pour exemple le SAMU national, au coeur de la prise en charge. Qui travaille avec plusieurs médecins urgentistes, avec le pouvoir de mesurer la gravité des cas au téléphone, de prendre en charge les patients à domicile.

Globalement, l’invitée du Grand Jury (Rfm) relève qu’en Afrique, il y a un regain de la pandémie. Ce qui est favorisé par un laisser-aller de la population, le climat… Il est aussi possible que des patients se soient réinfectés.

Saluant les mesures prises par les autorités comme le couvre-feu, qui limite tout de  même les interactions, Dr Tchania juge que la hausse des morts s’explique par le nombre de patients. “Plus il y aura des malades, plus il y aura des cas graves, des morts”, a-t-elle dit, convaincue que le système de santé était déjà fragile avant l’avènement du coronavirus. Même si le SAMU a plus de ressources humaines et d’ambulances, le système est saturé à un moment donné. Avec un risque qu’on en arrive à une phase critique comme en Afrique du Sud. Où des infectés en manque d’oxygène n’ont pas de place dans les hôpitaux.

Cette représentante du premier maillon de la chaîne de traitement d’inciter au respect des mesures barrières.

268 nouveaux cas ont été recensés ce dimanche contre 6 décès. Ce qui porte le total à 3675 sous traitement, 575 morts.

Sur le même sujet

Leave a Comment