Coupe CAF : ES Sahel plus réaliste que le Jaraaf

L’Étoile sportive du Sahel a battu le Jaraaf (2-0) ce mercredi 10 mars en marge de la première journée de Coupe de la Confédération africaine de football. Un succès amer pour les visiteurs qui ont tenu le choc pendant plus d’une heure de jeu.

Le gardien sénégalais Pape Seydou Ndiaye est inquiété dès la troisième minute avec un poteau sortant. Passés les premiers instants, le Jaraaf s’ouvre et crée des brèches.

De loin, le milieu et capitaine Madické Kane tente un lob (15e) avant qu’Albert Diène, servi par Pape Abdou Ndiaye à l’entrée de la surface, ne réussisse un enchaînement contrôle orienté-frappe (16e). Mais le portier adverse s’interpose.

L’entrée de Hamza, le tournant

Placés dans un système en 4-3-3, les Médinois ont failli profiter de la mésentente entre le défenseur Houanes et son gardien (26e). Malgré une nette possession (65 %) et le nombre de passes en plus – 250 contre 138 – l’ES Tunis n’a plus été dangereux jusqu’à la pause.

Rebelotte au retour des vestiaires avec ce missile du milieu offensif Hamza Lahmar, juste entré en jeu, détourné par la main ferme de Pape Seydou (53e). Lequel est battu 11 minutes plus tard par le même joueur sur un coup des 25m (1-0).

L’ancien goréen Ousmane Mbengue aurait pu égaliser. Mais son enroulé du droit est dévié par le dernier rempart (76e). Au contraire, un penalty provoqué par l défenseur Mamadou Sylla vient corser l’addition (93e, Hamza Lahmar).

Comme quoi, le deuxième du championnat tunisien avec 30 points a été plus réaliste.

Dans l’autre match de cette poule C, les burkinabé du Salitas FC ont été battus par CS Sfaxien (0-1).

Le triple vainqueur de ladite compétition doit ce succès à Aymen Hazri qui a transformé un penalty (77e). Il s’agit justement du prochain adversaire du Jaraaf le 17 mars au stade Lat-Dior de Thiès.

La fiche du Jaraaf : Pape Seydou Ndiaye – Babacar Seck, Séga Cissokho, Mamadou Sylla, Remi Bocandé – Madické Kane, Souleymane Diallo, Chérif Diallo (Ousmane Mbengue 46e) – Pape Abdou Ndiaye (Ousmane Sagna 70e), Albert Diène, Makhtar Ndiaye (Youssou Paye 70e) ; Entraîneur : Cheikh Gueye.

Sur le même sujet

Leave a Comment