CNGL : les premières mesures Bira Sène

La première réunion hebdomadaire du Comité national de gestion de la lutte sous la présidence d’Ibrahima Sène dit Bira a vécu ce mercredi. Et ce dans ses nouveaux locaux à  l’Arène nationale (Pikine).

Il s’agissait donc d’une prise de contact, du compte rendu passation de service avec le bureau sortant et l’allègement des coûts de prestations.

Selon le communiqué, le président Bira Sène a annoncé la baisse drastique des licences. 200 000 francs Cfa et non 500 000 pour les promoteurs avec frappe. 75 000 pour les promoteurs en lutte simple.

La licence de lutteur avec frappe s’échange à 5 000 francs, 3000 pour la lutte simple. Mieux, les 1000 francs de la discorde dans la lutte traditionnelle sont supprimés.

A l’issue de la réunion, une délégation conduite par le président s’est rendue à Guédiawaye pour présenter les condoléances du CNGL à la famille de Balla Gaye 1, décédé dimanche dernier.

Sur le même sujet

Leave a Comment