Chef de l’opposition : Idrissa Seck désigné, Sonko conteste

La plupart des leaders de l’opposition, notamment Pape Diop, Me Madické Niang, Issa Sall, Malick Gakou, se sont accordés à désigner Idrissa Seck, chef de l’opposition.

Ils ont indiqué que le chef de l’opposition doit être celui qui est arrivé deuxième à la dernière Présidentielle.

En revanche, révèle L’As, Ousmane Sonko (PASTEF) et deux autres penchent pour celui dont le parti arrive en tête aux dernières Législatives avec effet non rétroactif.

Six autres leaders n’ont pas donné leur avis sur la question. Conséquence : en filigrane, l’opposition s’en remet au jugement du chef de l’Etat.

Sur le même sujet

Leave a Comment