Chambre criminelle : l’affaire de la ménagère ligotée et balancée du 3e étage mise en délibéré

Soukèye Diop et la fille de sa patronne Ndèye Maïmouna Fall sont accusées d’avoir ligoté et balancé du troisième étage la domestique Nogaye Niang qui a failli passer de vie à trépas.

Selon L’Obs, ces mise en cause ont comparu, mardi, devant la barre de la Chambre criminelle de Dakar pour tentative de meurtre. Il ressort des débats d’audience que la victime a été retrouvée allongée sur une fosse septique. Inconsciente, les narines ensanglantées, elle a été transportée au district sanitaire des Hlm 4 avant d’être transférée à l’hôpital Fann. Elle est restée dans le coma pendant un mois.

Revenant sur les faits trois mois après sa chute, la fille a accusé sa collègue Soukèye Diop et la fille de sa patronne Ndèye Maïmouna Fall. À l’en croire, ces dernières l’ont torturée en la rouant de coups. Elles lui ont tordu le bras et tiré ses mèches.

Face aux enquêteurs, elle a révélé que c’est la fille de sa patronne qui l’a ligotée avec un fil avant de la jeter du 3e étage.

Invité à faire ses réquisitions dans cette affaire, le maître des poursuites a requis 5 ans de prison pour les mises en cause. L’affaire est mise en délibéré.

Sur le même sujet

Leave a Comment