CESE : Mimi Touré répond aux soupçons de mauvaise gestion

Dans l’attente sereine de la passation de service avec le nouveau président du Cese, je voudrais informer l’opinion nationale et internationale que j’ai eu à diriger le Conseil Économique, Social et Environnemental pendant 16 mois en stricte conformité avec les règles et standards de bonne gestion », a d’emblée dit Aminata Touré comme pour se laver de tout soupçon de mauvaise gestion encore une moindre corrélation avec le limogeage de l’agent comptable du CESE.

« Les documents de vérification sont en ordre et disponibles au niveau de l’institution ainsi que ma déclaration de patrimoine déposée à l’Ofnac. Nul ne saurait à cette étape de ma vie administrative et politique ternir ma réputation et mon intégrité. Je me réserve le droit d’ester en justice contre toute tentative de diffamation ou d’intimidation », a poursuivi l’ancienne Premier ministre.

Le leader de Rewmi Idrissa Seck est le nouveau président de cette institution.

Sur le même sujet

Leave a Comment