CESE : ce qui se cache derrière le limogeage de Mimi Touré

Le départ d’Aminata Touré de la présidence du Conseil économique, social et environnemental (CESE) ne saurait se justifier par un clash avec son leader Macky Sall. Du moins selon Libération qui pointe une mauvaise gestion.

L’ancienne ministre de la Justice, Premier ministre puis Envoyée spéciale a été limogée en même temps que l’agent comptable particulier (ACP) du CESE. Autrement, si le chef de l’Etat l’a limogée sans craindre qu’elle se révolte, c’est parce qu’il détiendrait des «bombes» sur elle.

Sur le même sujet

Leave a Comment