Cérémonie de financement des femmes de Mbacké commune : la police gaze les manifestants

Le ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants est à Mbacké ce samedi dans le cadre du programme d’appui aux unités économiques des femmes impactées par la crise sanitaire.

Mais cette étape n’a pas été de tout repos pour Ndeye Saly Diop Dieng, obligée de renoncer à la cérémonie prévue à la préfecture.

A l’origine, la frustration des femmes apéristes sous la houlette de Mariama Diallo, Fati Ndiaye, Mme Dièye, responsable des femmes amazones de Macky Sall, et Soda Dieng de Wakh sakhaat…, qui se sentent lésées dans l’octroi des financements.

Voulant improviser un point de presse, elles ont été dispersées vers la fin par des grenades lacrymogènes.

Il est reproché à Mariama Ndiaye de la CEDAF, avec l’aval présumé du ministre de tutelle, de n’avoir enrôlé que ses proches. Même si la responsable des femmes apéristes, Mariama Diallo, reconnaît figurer dans la liste, après avoir été écartée dans un premier temps, elle dit porter le combat des militantes écartées sans raison valable.

80 millions FCfa à 160 unités économiques

Ce blocage n’a pas empêché à Ndeye Saly Diop Dieng de dérouler ses activités dans le département de Mbacké. Elles ont bénéficié d’un financement de 80 millions FCFA pour relancer les activités de 160 unités économiques des 16 communes.

Ce genre de financement est constitué d’un don de 50%. L’autre moitié étant remboursable sur un an, sans intérêt. Avec la possibilité d’un différé de trois mois.

Sur le même sujet

Leave a Comment