Gandiaye : lancement des financements par récépissé d’entrepôt pour la campagne arachidière

Après la région de Diourbel, le directeur de l’Organe de régulation du système de récépissé d’entrepôt des marchandises (ORSRE), Idriss Junior Diallo, a procédé hier au lancement des financements par récépissé d’entrepôt à Gandiaye (Kaolack). “Ce récépissé d’entrepôt va bien gérer la production de nos membres et éviter les problèmes que nous connaissons à savoir le bradage des récoltes en dessous des prix fixés par le Comité d’interprofessionnel de l’arachide”, s’est réjouit Sidy Ba, président de la société coopérative Groupement inter-producteurs agricole  de l’arrondissement de Ngothie. Non sans remercier le…

Lire

2021 : la Douane a mobilisé 1176 milliards FCfa

Pour l’année 2021, la Douane a contribué à renflouer les caisses de l’État à hauteur de 1176 milliards de francs CFA. Un glissement inédit de 155 milliards de FCfa. Selon Libération, 92% des recettes proviennent des recettes des réalisations issues du système Gaïndé. C’est la plus grande progression dans l’histoire de la douane. Pour rappel, 1000 milliards de francs ont été collectés en 2020 pour un objectif de 717 milliards.

Lire

Diourbel : lancement des premiers récépissés d’entrepôt pour le financement des stocks d’arachide

Après plusieurs semaines de tournée dans les régions pour la préparation et l’homologation d’entrepôts de stockage pour une meilleure commercialisation de l’arachide, le directeur général de l’Organe de régulation du système récépissé d’entrepôt (ORSRE), Driss Junior Diallo, en compagnie de ses équipes, a lancé les premiers récépissés d’entrepôt pour le financement des stocks d’arachide. Dans un contexte marqué par le manque de liquidité pour l’achat et la vente de l’arachide, les producteurs ont salué cette solution innovante qu’est le SRE. 12 entrepôts ont déjà été agréés par l’ORSRE dont 9…

Lire

Kaolack : 2 camions et des financements à la disposition des producteurs de sel (DER)

La Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER) a mis à la disposition des producteurs de sel des régions de Kaolack, Fatick et Kaffrine mais également des jeunes bénéficiaires du projet Agri jeunes, deux camions et des financements. “Ça va faire presque deux bonnes années que nous étions là, à l’invitation de monsieur le gouverneur, pour discuter du sujet. Je m’étais fait un pari de structurer avec vous cette filière qui représente l’or blanc pour la région de Kaolack mais aussi de Fatick et de Kaffrine.…

Lire

1ère édition du Salon de l’Élevage de Kaolack : vers un plan de développement pour soutenir les acteurs

La cérémonie officielle de la première édition du Salon de l’élevage de Kaolack (SALEKA) a vécu ce samedi au Parc des expositions du Cœur de Ville. Une tribune saisie par les autorités du secteur pour rassurer les Sénégalais sur les grands acquis dans le domaine de l’autosuffisance en moutons. Cette manifestation organisée par les éleveurs regroupés dans les organisations professionnelles comme le Rassemblement des amis du mouton du Saloum (RAMS) et l’Association de gestion et d’amélioration de la race ovine (AGARO) avait comme parrain, Serigne Mboup, président de la Chambre de…

Lire

Ndiaffate : le FONSTAB et l’ONFP forment des acteurs dans les métiers de l’élevage

Occupant le tiers des ménages, l’Elevage contribue de façon significative à la croissance économique, à la sécurité alimentaire et à la création d’emplois dans le pays. Sa contribution à la valeur ajoutée courante du secteur primaire est estimée en moyenne à 28,5 %. Une part qui croît chaque année. Ainsi, l’État du Sénégal a mis en place le projet FONSTAB  (Fonds d’appui à la stabulation) qui vise à promouvoir la modernisation des filières animales, notamment par l’intensification des productions animales à travers la facilitation de l’accès au crédit aux professionnels…

Lire

Sénégal (Nord) : la Banque africaine de développement accorde 161 millions d’euros pour désenclaver des zones agricoles et minières

La Banque africaine de développement a approuvé, vendredi, l’octroi d’un prêt de 161,62 millions d’euros au Sénégal pour la mise en œuvre de la phase I du Programme de désenclavement des zones agricoles et minières (PDZAM-1) du nord du pays. Les 44 millions d’euros de l’enveloppe globale proviennent de l’Africa Growing Together Fund (AGTF), un fonds créé conjointement par la Banque africaine de développement et la Banque populaire de Chine. Les travaux concernent la construction de 483 kilomètres de routes sur plusieurs sections : Kidira-Bakel (65 km), Boucle du riz…

Lire

Kaolack : ce qu’on sait du projet de l’Agropole centre (PROPAC)

Le projet de zone de transformation agro-industrielle du centre du Sénégal, communément appelé Agropole-centre, est un projet phare du Plan Sénégal émergent (PSE). Il s’inscrit dans le pilier 1 du PSE relatif à la transformation structurelle de l’économie et fait partie intégrante du volet industriel. Il couvre les régions de Kaolack, Kaffrine, Fatick et Diourbel, sur une superficie de 27 992 km² et pour une population estimée à 4,7 millions d’habitants. La zone qui recèle des potentialités agricoles importantes, contribue pour 61℅ à la production nationale d’arachide, 50% à celle…

Lire

Arachide au Sénégal : les interventions de l’ITFC au cœur d’une série documentaire

La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) va lancer une série documentaire de quatre épisodes pour mettre en exergue leurs interventions dans le secteur arachidier au Sénégal. Intitulée “The ITFC Groundnut Project : Full Cycle”, la série sera diffusée sur Africanews du 16 au 31 décembre 2021 et également sur Afrique Média TV du 16 au 24 décembre 2021 non sans être retransmise sur les différentes plateformes et réseaux sociaux de l’ITFC. Au fil des ans, l’ITFC est devenu le partenaire stratégique de la Société nationale de commercialisation des…

Lire

Le prix de la baguette de pain augmente de 25 francs

La ministre du Commerce et des Petites et moyennes entreprises, Aminata Assom Diatta, a appris que le prix de la baguette va connaître une hausse de 25 francs. De 150 à 175 FCfa. Une décision prise ce lundi matin lors d’un Conseil national de la consommation. En contrepartie, le poids de la baguette passe de 180 à 200 grammes. La Fédération nationale des boulangers avait déjà décrété début novembre 72 heures de grève histoire de protester contre la hausse du prix de la farine. L’État du Sénégal avait pourtant suspendu…

Lire