Wari : le collectif des prestataires porte plainte

Le collectif des prestataires de Wari compte déposer ce jeudi une plainte contre le directeur général de Wari, Kabirou Mbodje. “Nul n’ignore que Wari traverse actuellement des difficultés; des difficultés dont nous n’essayons même pas de comprendre les origines. Et cela ne nous regarde pas car nous ne sommes pas des actionnaires de Wari, ni des travailleurs car il n’existe aucun lien de subordination, mais juste de simples prestataires qui éprouvent des difficultés à récupérer leur argent se trouvant dans notre compte. Le retrait de notre solde compte n’est plus…

Lire

Couture : Baba Ndiaye promeut le label Kaolack

Kaolack a abrité, ce mardi au conseil départemental, un atelier de partage du sociogramme sur la filière couture habillement. Une rencontre présidée par le  président du conseil départemental de Kaolack, Baba Ndiaye, en présence des différents acteurs et des partenaires dont l’ARD. La couture est une activité qui a connu une expansion très rapide, liée d’abord à l’évolution de la technologie par l’existence sur le marché  de machines de plus en plus modernes et sophistiquées, mais aussi par l’évolution sans cesse de la mode. Cette dernière est inhérente à la…

Lire

“Avec le taux de pauvreté qui augmente, nous vendre un taux de croissance est une hérésie” (Meissa Babou, économiste)

Au Sénégal, le taux de croissance du PIB réel est projeté à 5 % à fin décembre 2021, contre une projection initiale de 3,7 %. Mais Meissa Babou met en relief ces chiffres. “On peut accepter que notre pays, qui n’a jamais été totalement confiné et où les services, surtout les télécoms, marchent très bien, les cimenteries qui n’ont pas arrêté avec tous les chantiers que nous connaissons… il est acceptable qu’on arrive à 5 %. Mais quand on part presque de zéro et qu’on fasse l’effort d’arriver à 3,7…

Lire

Post-Covid : le chiffre d’affaires des services d’hébergement et de restauration s’envole

Le chiffre d’affaires des services d’hébergement et de restauration s’est fortement relevé (+412,1%) au deuxième trimestre 2021, comparé à la même période de l’année précédente. Cet accroissement est dû à la reprise des activités de restauration (+560,3%) et d’hébergement (+263,4%) qui avaient été fortement touchées par les mesures restrictives liées à la pandémie du Covid-19 au deuxième trimestre 2020, selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Sur le premier semestre 2021, le chiffre d’affaires des services d’hébergement et de restauration a crû de 98,9%, comparativement à…

Lire

Nestlé dévoile ses plans pour soutenir la transition vers un système alimentaire régénérateur

Nestlé a présenté ses plans pour soutenir et accélérer la transition vers un système alimentaire régénérateur visant à protéger et restaurer l’environnement, améliorer le niveau de vie des agriculteurs et renforcer le bien-être des communautés agricoles. Le groupe travaillera en collaboration avec ses partenaires du système alimentaire, notamment son réseau de plus de 500 000 agriculteurs et 150 000 fournisseurs, pour faire progresser les pratiques agricoles régénératrices au cœur même du système alimentaire. À cet effet, il lancera aussi de nouveaux programmes afin de contribuer à relever les défis sociaux…

Lire

Statistiques sur la pauvreté au Sénégal : la mise au point du ministère de l’Economie

Le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération a commenté les résultats de l’enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages réalisée par l’ANSD, en collaboration avec la Banque mondiale. Cette enquête qui porte sur un échantillon de 7 156 ménages révèle qu’entre 2011 et 2018, le nombre de pauvres est passé de 5 832 008 à 6 032 379. Mais pour les services d’Amadou Hott, au contraire, le taux de pauvreté a nettement baissé. Et de rappeler que cette étude découle d’un Accord de Don de…

Lire

Il y a 6 millions de pauvres au Sénégal (ANSD)

Entre 2011 et 2018, le nombre de pauvres est passé de 5.832.008 à 6.032.379. C’est ce que révèle l’enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages du Sénégal réalisée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Les régions de Sédhiou (65,7%), Kédougou (61,9%), Tambacounda (61,9%), Kolda (56,6%), Kaffrine (53,0%) et Ziguinchor (51,1%) sont les plus touchées. Cette enquête d’envergure nationale a porté sur un échantillon de 7.156 ménages et a mobilisé d’importantes ressources financières et matérielles. La collecte s’est tenue en deux vagues ayant duré…

Lire

À Soumbédioune, pêcheurs et mareyeurs impactés par la rareté du poisson noble

Le poisson noble est devenu quasi introuvable en cette période d’hivernage à la plage de Soumbédioune, point de ralliement de nombreux mareyeurs et pêcheurs de Dakar lourdement affectés par cette situation à l’origine disent-ils d’un important manque à gagner. « En cette période d’hivernage, nous avons d’énormes difficultés à trouver les poissons nobles. Il n’y a que de petits poissons en mer. Certains pécheurs sont même obligés de rester des jours sans pêcher », confie Tapha Sèye, un pêcheur. Il explique qu’il est très risqué d’aller pêcher en cette période d’hivernage où…

Lire

De la distribution alimentaire au prêt-à-porter : comment Auchan “avale” le petit commerce sénégalais

Plus connu pour la grande distribution alimentaire, Auchan étend encore ses tentacules. Selon L’Obs, le géant français, qui a fini de s’imposer sur le marché sénégalais, propose aussi des vêtements prêt-à-porter. Une activité qui suscite des interrogations et révèle les manoeuvres tuant, de façon silencieuse, le petit commerce. “Avec les Chinois qui sont déjà là, je pense que cela risque de faire très mal au secteur du commerce sénégalais. Bon nombre de jeunes, du marché Sandaga, Hlm ou ailleurs, s’activent dans la vente de vêtements prêt-à-porter. Ce sont des jeunes…

Lire

Agroalimentaire : le conseil départemental envoie 5 femmes transformatrices au Mali

Dans le cadre de la mission d’échange Sud-Sud de bonnes pratiques entre femmes entrepreneures du secteur agricole du Mali, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire, cinq femmes de la coopérative des transformateurs et transformatrices de Kaolack, ont été choisies par le conseil départemental en collaboration avec la coopérative allemande GIZ (Deutsche Gesellschaftfür Internationale Zusammenarbeit). Une délégation séjournera ainsi au Mali pour la période du 12 au 18 septembre. La cérémonie de remise des billets a eu lieu ce mercredi à la salle de délibération du conseil départemental de Kaolack.…

Lire