Caricatures : pour Cheikh Bamba Dièye, la France est entrain d’être en marge de l’évolution du monde

Cheikh Bamba Dièye n’est pas allé par quatre chemins pour descendre Emmanuel Macron à propos de la défense des caricatures du Prophète Mohamed.

Pour le député, la France qui a totalement tort, son président ayant outrepassé ses prérogatives, est entrain d’être en marge de l’évolution du monde.

Aussi le pays de Marianne ne peut avoir 8 millions de musulmans et se permettre de dire qu’il peut caricaturer les Saints. « Ça pose problème, tranche le leader du parti FSD/BJ. On ne peut railler la personnalité la plus essentielle de l’Islam. Sur ce dossier, la France a été condescendante, irrespectueuse… »

Même s’il se désole de la réaction timide des personnalités politiques africaines, Cheikh Bamba Dièye trouve que Macron a reçu une leçon de Erdogan, président de la Turquie, mais aussi du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, ou de l’évêque de Toulouse, Monseigneur Robert Le Gall. 

« Si nous voulons construire un monde paix, il faut commencer par respecter son vis-à-vis », conclut l’invité de l’émission Grand Jury, sur la Rfm.

Sur le même sujet

Leave a Comment