Bignona : un jeune manifestant tué par balle

Le département de Bignona a enregistré ce jeudi 4 mars le premier mort né des nombreuses manifestations contre l’arrestation du député Ousmane Sonko.

Il s’agit d’un jeune âgé d’une vingtaine d’années. La balle a atteint la région du cœur. Le corps sans vie a été évacué au centre de santé.

L’armée et la gendarmerie ont déployé les gros moyens pour faire face aux manifestants. Ces derniers ont d’ailleurs brûlé la station de service Total. A l’image de ce qu’ont fait les jeunes à Dakar.

Son cortège bloqué à Mermoz alors qu’il se rendait ce mercredi au tribunal pour répondre au juge du huitième cabinet Mamadou Seck, le leader de Pastef a finalement été arrêté et conduit à la Section de Recherches de Colobane pour trouble à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée.

Sur le même sujet

Leave a Comment