Barça wala Barsakh : fortunes diverses pour les lutteurs de Mbour

La déferlante migratoire vers l’Europe n’a pas épargné le monde de la lutte.

À Mbour, raconte SunuLamb, plusieurs écuries ont perdu de jeunes lutteurs qui tentaient de rallier clandestinement l’Europe via la mer.

Sept lutteurs de l’écurie de Mbour Tefess de Bouba Diop, jeune frère de Bombardier, ont rejoint l’Espagne sains et saufs. Mais, ce n’est pas le cas pour les écuries du quartier Santhie de Mbour qui ont perdu en mer deux lutteurs. Il s’agit de Balla 3 et Ferraille. Les écuries du quartier Diamaguène 2 en ont perdu un : Dunkhaf 2.

D’autres ont également péri en mer : Balka Mack, Pape Samaké et Lamine.

Sur le même sujet

Leave a Comment