Avortement : une mère et sa fille déférées au parquet

Après avoir été alertée par les populations de la découverte d’un corps sans vie d’un bébé, le 16 décembre dernier, au quartier Nietty Mbar de la commune de Djidah Thiaroye Kaw, la police de Thiaroye a ouvert une enquête pour élucider cette affaire.

Dans le cadre de leurs investigations, les policiers ont cueilli une dame nommée P. D, informe le quotidien L’As.

Face aux enquêteurs, cette dernière nie son implication. Mais la déclaration de son petit-ami devant la Police a fait basculer la balance. Celui-ci affirme que sa dulcinée lui avait annoncé il y a quelques mois, qu’elle voulait mettre un terme à la grossesse qu’elle venait de contracter, pour éviter des représailles de la part de ses parents.

Cependant, après un examen médical compromettant pour elle, P. D fera de nouveau face aux policiers. Et a affirmé avoir fait recours à un avortement pour se débarrasser de sa grossesse de deux mois, en suivant les conseils de sa mère. Même si cette dernière a réfuté complètement cette accusation, sa fille et elle seront déférées au parquet, respectivement pour avortement et complicité d’avortement, le 23 décembre dernier.

Sur le même sujet

Leave a Comment